Manicore Manicore INSA de Lyon INSA de Lyon Avenir Climatique Avenir Climatique ADEME ADEME

Bilan Carbone® Personnel

Version Bêta 1.1. Cet outil est en cours de finalisation, merci de votre compréhension.

Quels gaz à effet de serre sont pris en compte dans mon BILAN CARBONE™ Personnel ?

Les gaz à effet de serre, ce n'est pas que le dioxyde de carbone (CO2) ! En réalité, ce gaz est "seulement" (si l'on peut dire) responsable d'un peu plus de la moitié de l'effet de serre additionnel engendré par les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine ; en clair, d'un peu plus de la moitié du "problème".

L'eau présente dans l'atmosphère (sous forme de vapeur d'eau, d'eau liquide, ou de glace) est en réalité l'élément chimique qui contribue le plus à l'effet de serre. Mais cette contribution est un phénomène parfaitement naturel : même si de nombreuses activités humaines - notamment industricelles - sont émettrices de vapeur d'eau, et même si l'homme influe de façon sensible le cyle de l'eau sur Terre (par exemple en construisant des barrages), ceci n'a pas d'influence mesurable sur la quantité d'eau présente dans l'atmosphère, ni donc sur l'effet de serre associé. Par conséquent, l'eau n'intervenant pas dans l'effet de serre additionnel dû à l'homme, ses émissions d'origine humaine n'ont pas à être prises en compte par le calculateur.

Les principaux autres gaz à effet de serre sont :

  • Le méthane (CH4), responsable d'environ 15 % de l'effet de serre anthropique, et qui est notamment émis par fermentation anaérobie (élevage des ruminants, culture du riz, décharges).
  • Le protoxyde d'azote (N2O), responsable d'environ 5 % de l'effet de serre anthropique (notamment émis lors de l'épandage d'engrais azotés, et dans l'industrie chimique).
  • L'ozone (O3) troposphérique (présent dans les basses couches de l'atmosphère), responsable d'environ 10 % de l'effet de serre anthropique (et qui résulte notamment de la combustion des hydrocarbures).
  • Les gaz industriels à effet de serre, responsables d'environ 10 % de l'effet de serre anthropique. Il s'agit principalement des halocarbures (hydrocarbures possédant une molécule d'élément Halogène), utilisés notamment comme gaz frigorigènes, et de l'hexafluorure de souffre (SF6), émis par certains procédés industriels.

Une des caractéristiques de la méthode du BILAN CARBONE™ Personnel est de prendre en compte l'ensemble des gaz à effet de serre (et non le seul CO2) émis par l'activité d'une entreprise.

Pour en savoir plus sur les différents gaz à effet de serre et leurs influences respectives sur le climat, vous pouvez consulter la page consacrée aux gaz à effet de serre du site de Jean-Marc Jancovici sur le réchauffement climatique.

Pour revenir au menu de la F.A.Q., cliquez ici.